12.7.05

Comme un lundi

Après un long week-end et 10 jours de festival, on commence à fatiguer. J'ai donc eu beaucoup de mal à apprécier Joanna Newsom, sa harpe et ses chansonnettes lumineuses, tout en me rendant compte qu'il s'agissait d'un bon moment de musique. Cela ne s'est pas arrangé avec Coco Rosie: les deux soeurs donnant dans les vocalises lyrico-folk-rock, j'ai très vite abandonné. Du coup je me suis tourné vers Mylo au Montreux Jazz Café et c'était parfait pour mon état d'esprit: des rythmes binaires simplistes mais efficaces, des guitares funky et à la wha wha, des projections vidéos rigolotes, etc. Le tout m'a remis d'attaque pour aller voir Devendra Banhart...

3 Commentaire(s):

Anonymous Kill Me Sarah a dit...

A priori c'était effectivement très bien Joanna Newsom... Devendra semble avoir été festif comme à son habitude... et Bonnie Prince Billy? Vous avez zappé Bonnie Prince Billy?

7:37 PM  
Anonymous Cendre a dit...

J'avais peur de ne pas aimer, sa voix, tout. C'est le concert qui m'a le plus surprise et touchée.
Devendra, quel charme et de mieux en mieux à mesure de son "lâchage"! Ils ont dû faire un peu court malheureusement.
Et finalement, tardivement, Bonnie, intense, avec des stéréotypies à la Joe Cocker... (la fille aux synthés est plutôt crispante).

12:00 PM  
Blogger Bebop a dit...

Je suis allé voir Bonnie Prince aussi, mais je ne sais pas trop qu'en penser: j'ai bien aimé les moments plus pêchus, par contre je n'ai pas tellement apprécié ses ballades. A nouveau, peut-être une question d'état d'esprit...

1:13 PM  

Ajouter un commentaire

<< Page principale