11.3.05

Caprices

Deuxième édition de ce festival à la montagne et bilan positif: les organisateurs sont satisfaits de la fréquentation (10'000 entrées payantes et entre 30 et 40'000 visiteurs au total) et de leurs chiffres (ils affirment que le festival est "peut-être même dans les chiffres noirs").

B&L font aussi un petit bilan des soirées auxquelles ils sont allés. On a bien aimé le Urban PM Club, qui a fait la part belle aux artistes suisses: Alex Attias, valeur sûre des dance floors, Reasons, une découverte que ce groupe qui fait de la house en formation basse/guitare-batterie-claviers et chanteuse, Junction SM (Sonja Moonear & Dandy Jack qui improvisent de manière assez époustouflante sur de la minimal techno). La soirée Evolution sur la petite scèen valait aussi son pesant de flocons de neige, avec Roni Size, Krust et Mental Onanizm qui nous ont montré que la drum'n'bass n'a pas d'égale pour faire sauter dans tous les sens un public même pas fatigué par une journée de ski...

D'habitude on est plutôt bon public et content tant qu'il y a de la musique et à boire, mais là... la soirée Groovin' High fut lamentable: Roy Ayers programmé à 20h30 alors qu'on n'arrivait pas à rentrer dans la salle à cause d'agents de sécurité problablement plus habitués à mener les vaches à l'alpage qu'à canaliser une foule, le clavier dudit Roy Ayers qui descend dans le public pendant le concert pour vendre des disques alors qu'on a déjà payé le billet fort cher, des bars débordés et en rupture de stock,... Le concert de Morcheeba fut un sommet de pathétique: une nouvelle chanteuse même pas digne d'une candidature à une émission de télé-crochet (alors pour remplacer la divine Skye!), un batteur qui a réussi l'exploit de jouer le même rythme sur tous les morceaux, un Paul Godfrey qui a fait environ un scratch de la soirée et qui semblait plus occupé à boire des bières, une salle bien trop pleine (les organisateurs se vantent même d'un taux de remplisssage de 107%), un son pourri,... Bref, ce soir-là l'option petite scène avec Derrick May et Jeff Mills aurait été bien meilleure.

1 Commentaire(s):

Anonymous loolàgenève a dit...

Sans compter que, paniqués à l'idée d'avoir une salle à moitié pleine, les organisateurs ont finalement laissé entrer tellement de personnes gratuitement que les malheureux qui avaient payé leur billets et étaient allés se chercher une bière entre les deux concerts n'ont plus eu accès à la salle à leur retour!

1:09 PM  

Ajouter un commentaire

<< Page principale