8.2.05

Le Bretzel

Quiconque vient à Berlin, ne saurait résister à un BRETZEL. Servi traditionnellement avec une bière, ce petit pain savoureux est largement répandu en Allemagne et en Alsace. Bien que la plupart des boulangeries en offrent c’est chez Ditsch qu’on aura l’occasion de les déguster encore chaux et moelleux, tout en observant la machine à Bretzel faire son travail. Un vrai bonheur ! D’autant plus qu’à tout moment de la journée, Ditsch se trouve sur notre chemin. Le must : un bretzel pour attendre la correspondance entre 2 métros à Alexanderplatz. Et surtout : évitez le bretzel touristique sur la Pariser Platz devant la Brandenburger Tor : cher, froid, sec et pas bon. Bref, encore un détail à ne pas négliger : en allemand, le petit délice s’appelle Laugenbrezel ou Brezel (sans t), et se prononce non pas « brèttzell’ », mais Brétzeul (en accentuant bien le é). Vous éviterez ainsi de patienter encore 3 minutes devant la mine déconcertée du vendeur.