27.10.04

Post tenebras SO36

Le SO36, on se croirait à l’Usine. Une petite pensée mélancolique pour notre salle préférée de Genève, passage à la caisse, et nous voici dans l’antre d’une des plus vieilles salles de rock berlinoises, haut-lieu de la scène alternative ouest-allemande des années 1980. Les Pixies pour patienter, c’est parfait ; le barman qui te fait finir la bouteille de bière qu’il vient de te vendre cul-sec devant lui (car c’est pas permis dans la salle, le verre, et en plus c’est consigné) c’est moins cool, mais ça fait partie du décor !

Le concert de ce soir, c’est Ash, un groupe sympa dans le style post-ado, presque trop gentil pour une salle comme le SO36, bref, un bon compromis pour les trentenaires assagis que nous sommes. Les tubes, tout le monde les connaît : « Girl from Mars », « Burn baby burn »… , rien de bien exceptionnel de prime abord. Nous sommes surpris en bien : une pêche inattendue sur scène, de la disto plein les oreilles. Malgré les coups de coude et les insultes de nos deux camionneuses de voisines, ce fut un excellent concert.